Puce "Quoi de Neuf?"   L’année hydrologique s’étend du 1er décembre au 30 novembre. La saison d’hiver (1er décembre au 31 mars-121 jours) apporte 12 % des apports d’eau naturels annuels, le printemps (1er avril au 30 juin-91 jours) 47 % et l’été-automne (1er juillet au 30 novembre-153 jours) 41 %.
 
 
  Puce "Quoi de Neuf?"   Le niveau maximum qu’a atteint le lac Saint-jean, entre 1913 et 1925, est de 17.90 pieds, le 3 juin 1924. Le niveau le plus bas est –3.84 pieds, le 22 avril 1923.
 
 
Puce "Quoi de Neuf?"   En moyenne, dans une année, il tombe 926 mm (36 pouces) d’eau sur l’ensemble du territoire des bassins hydrographiques du système hydroélectrique Rio Tinto Alcan.
 
 
  Puce "Quoi de Neuf?"   Depuis 1926, année de la mise en service de la centrale de l’Isle-Maligne, pour la période été-automne, c’est le 5 octobre 1991 que le lac Saint-Jean a atteint un niveau minimum historique. Il était de 8.04 pieds à 8 heures.
 
 
Puce "Quoi de Neuf?"   Normalement, seulement 68 % des précipitations qui tombent se retrouvent dans les réservoirs du lac Manouane, de Passes-Dangereuses et dans le lac Saint-Jean. Le reste est perdu par évaporation.
 
 
  Puce "Quoi de Neuf?"   Le plus haut niveau maximum atteint en été-automne, depuis 1926, est 18.80 pieds. Cela s’est produit les 11 octobre 1932 et 5 novembre 1942.
 
 
Puce "Quoi de Neuf?"   En moyenne, la crue printanière débute le 17 avril. Les crues printanières les plus hâtives sont survenues les 28 mars 1953 et 1979, et la plus tardive le 4 mai 1947.
 
 
  Puce "Quoi de Neuf?"   Au cours des 40 dernières années, c’est en 1964 que les précipitations annuelles ont été historiquement les plus importantes. Elles ont atteint 1 096 mm (43 pouces).
 
 
Puce "Quoi de Neuf?"   Depuis 1913, c’est en 1976 que la crue printanière a été la plus forte. Les apports naturels d’eau au lac Saint-Jean ont été de 145 % de la moyenne historique. Le volume de cette crue a été légèrement supérieur à celui de la crue de 1928.
 
 
  Puce "Quoi de Neuf?"   1987 est l’année au cours de laquelle les précipitations ont été les plus faibles avec 761 mm (30 pouces) de pluie et de neige.
 
 
Puce "Quoi de Neuf?"   Historiquement, la plus faible crue printanière a été enregistrée en 1941. Les apports naturels au lac Saint-Jean ont été de seulement 69 % de la normale.
 
 
  Puce "Quoi de Neuf?"   La sécheresse de l’été 1991 a été si importante qu’au 1er octobre le déficit en précipitations était de 75 mm (trois pouces) par rapport à la moyenne historique. Le volume d’eau manquant représentait près de 85 % de la capacité d’emmagasinage du lac Saint-Jean.
 
 
Puce "Quoi de Neuf?"   La période du 1er juillet au 30 novembre 1991 a été la plus sèche depuis 1943. Les apports d’eau naturels au lac Saint-Jean ont été de 68% de la moyenne historique.
 
 
  Puce "Quoi de Neuf?"   C’est plus de 40 stations météorologiques et 19 stations hydrométriques (elles mesurent le niveau des rivières et des réservoirs) qui sont étalées sur l’ensemble des bassins hydrographiques du système hydroélectrique Rio Tinto Alcan.
 
 
Puce "Quoi de Neuf?"   Le plus haut niveau du lac Saint-Jean atteint en période de crue printanière, après la construction de la centrale de l’Isle-Maligne, a été de 23.70 pieds, le 31 mai 1928.
 
 
  Puce "Quoi de Neuf?"   Les différentes stations météorologiques et hydrométriques transmettent en temps réel, via satellite ou modem de communication, des données horaires qui sont acheminées dans la banque de données Rio Tinto Alcan. Ces données sont traitées en temps réel pour donner un portrait à jour des conditions hydrométéorologiques du bassin hydrographique.
 
 

spacer

 
PLAN DU SITE . NOUS CONTACTER . AVIS LÉGAL . Visitez www.riotinto.com/riotintoalcan