Synonyme d’aluminium partout dans le monde, Rio Tinto Alcan est également le plus important producteur privé et utilisateur industriel d’hydroélectricité au Québec. Avec ses installations de production hydroélectrique du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Rio Tinto Alcan répond à 90 % des besoins énergétiques de ses alumineries en territoire québécois. L’autre 10 % provient d'Hydro-Québec.

C’est Énergie électrique, la constituante de Rio Tinto Alcan Métal primaire qui gère les installations de production, de transport et de distribution hydroélectrique de l'entreprise au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Optimiser l'utilisation de l'eau disponible sur les bassins hydrographiques du lac Saint-Jean pour la production sécuritaire d'électricité est l'un des principaux défis des quelque 640 employés d'Énergie électrique.

Le réseau hydroélectrique de Rio Tinto Alcan au Saguenay–Lac-Saint-Jean compte 28 barrages et ouvrages de régularisation, 43 groupes turbine-alternateur, quatre interconnexions avec Hydro-Québec, 884 kilomètres de lignes de transport d'énergie, 2200 pylônes. un réseau d'une quarantaine de stations hydrométéorologiques ainsi qu'un réseau indépendant de télécommunication.

Le tableau qui suit présente la localisation, le nombre d'ouvrages et de groupes turbine-alternateur de ce réseau.

Localisation des aménagements Nombre d'ouvrages Nombre de groupes turbine-alternateur
Riviere Saguenay
Centrale de l'Isle-Maligne (1926)

9

12

Centrale de Chute-à-Caron (1931)

1

4

Centrale de Shipshaw (1943)

6

12

Riviere Peribonka
Centrale de Chute-des-passes (1959)

4

5

Centrale de Chute-du-Diable (1952)

2

5

Centrale de Chute-à-la-Savane (1953)

1

5

Lac Manouane

5

-

Total 28 43

Des tâches multiples

Les quelques 630 employés d'Énergie électrique ont pour mandat d'opérer de façon sécuritaire et de maintenir la fiabilité des équipements hydroélectriques de l’entreprise. Sur le plan géographique, ces employés se répartissent dans une proportion de 57 % - 43 % respectivement entre les installations du Lac-Saint-Jean et celles du Saguenay.

Le personnel constitue une main-d'oeuvre variée qui réalise des tâches diverses. On y retrouve, par exemple, des mécaniciens, des électriciens, des monteurs de lignes, des soudeurs, des préposés à l'entretien, des opérateurs de centrale, des menuisiers, des magasiniers, des concierges et des commis. Y figurent également des ingénieurs, des techniciens, des comptables, des conseillers en ressources humaines, des spécialistes en hydrologie, des superviseurs d'équipe et des secrétaires. En fait, le personnel d'Énergie électrique, c'est plus d'une cinquantaine d'occupations différentes.

Environ deux tiers des employés d'Énergie électrique sont représentés par un des syndicats suivants :

  • Le syndicat des Employés d’Énergie électrique Québec Inc.
  • Le syndicat des travailleurs(euses) d’Énergie Saguenay, Inc.
  • Syndicat National des Employés de l'Aluminium d'Arvida Inc

Fournir une énergie fiable en toute sécurité

Pour les employés d'Énergie électrique, fournir une énergie fiable aux alumineries du Québec et aux autres clients industriels de Rio Tinto Alcan est un véritable défi quotidien. Cette mission implique une utilisation rigoureuse ainsi qu'un entretien constant des différents équipements composant le réseau hydroélectrique, dans le respect des règles environnementales et de santé-sécurité visant à préserver l’environnement et l'intégrité physique de tous et chacun.

Depuis le début des années 1980, et ce à chaque année, Énergie électrique réalise des investissements de plusieurs dizaines de millions de dollars afin d’assurer à long terme l’approvisionnement énergétique fiable de ses clients. Des interventions routinières et des activités d'envergure se succèdent dans les diverses installations pour garantir :

  • le maintien et l’augmentation de la fiabilité des équipements de production;
  • l’augmentation de la performance des équipements;
  • le maintien et la sécurité des barrages;
  • le maintien en bon état du réseau de transport et de distribution d’énergie.

À la fin du programme, en 2008, ces investissements auront permis, entre autres, d’augmenter la capacité de production moyenne de 107 MW, et la porter à à 2042 MW.

Année après année, les interventions routinières ou les activités d'envergure se succèdent dans les diverses installations d’Énergie électrique. À ce jour, au cours des quelques 25 dernières année c’est une somme globale supérieure à 1,2 milliard $ qui a été injecté dans des centaines de projets uniques ou répétitifs.

 
PLAN DU SITE . NOUS CONTACTER . AVIS LÉGAL . Visitez www.riotinto.com/riotintoalcan